En 2015, les élus payernois ont décidé d’axer le site au niveau d’un monument national, plutôt qu’un musée local. Le site sera avant tout dédié aux moines qui «hantaient» l’abbatiale. Ici, le dormitorium en voie d’achèvement.Photo ASAp

Encore une marche avant d’entrer

Posée fièrement et toute pimpante sur une place fraîchement pavée, l’abbatiale est encore orpheline de ses visiteurs. L’ouverture après des années de travaux était prévue le 14...

>