événement

Visite exceptionnelle d'un chef papou

Philippe Causse 18.04.2019 06:01

La petite fille blonde s’est approchée timidement du chef papou afin de lui offrir du miel que sa maman avait récolté de ses ruches. «Pour te remercier de ce cadeau, je te nomme ambassadrice des abeilles», lui a rétorqué le plus naturellement du monde Mundiya Képanga, joignant ses mains avec grâce sous son menton comme s’il saluait une déesse. La visite a commencé en début d’après-midi, lorsque chef Képanga a fait une arrivée de rock star sous les cris et les applaudissements des enfants de l’école de Murist, survoltés par l’apparition du vieux sage. Lui s’est avancé d’un pas tranquille, les mains dans les poches et un sourire au coin des lèvres, en retard: «Je m’en excuse mais les Papous sont toujours en retard», dira-t-il le regard rieur en guise d’explication. Le personnage, certes prestigieux pour celui qui s’intéresse de près à son combat contre la déforestation, est simple. Quoique son regard en dise souvent plus long que ses paroles, ses mots sont traduits par son ami depuis dix-huit ans, Marc Dozier, qui lui sert également d’interprète lors de ses déplacements. (...)

  • Suite et plus d'infos dans notre édition de ce jeudi 18 avril 2019.


Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...