Port

Une vision à long terme pour les rives du lac

Rémy Gilliand 14.12.2017 06:12

Ce n’est un secret pour personne, les autorités de la nouvelle commune d’Estavayer ont la volonté de jouer leur rôle de chef-lieu et de centre régional fort. Le syndic André Losey n’a de cesse de le répéter et il l’a encore fait lundi matin devant la presse pour présenter la vision à long terme des autorités pour les rives du lac. Un rendez-vous qui n’est pas dû au hasard, puisque l’an prochain, la concession du port de plaisance arrivera à échéance. Un droit de port tenu depuis 46 ans par la Socoop, une coopérative privée. «Il est essentiel de conserver la maîtrise des rives du lac et de pouvoir gérer à long terme les aménagements et les infrastructures dans l’intérêt des citoyens et de la population de la région», a martelé ce matin-là Eric Chassot, vice-syndic, en charge de l’aménagement du territoire de la nouvelle commune fusionnée. L’élu et ses collègues de l’exécutif se fondent sur la synthèse de plusieurs ateliers d’études qui mettent en évidence l’opportunité et la nécessité pour la commune d’organiser et de planifier les accès et les activités déployées sur les bords du lac de Neuchâtel. La suite dans notre édition du 14 décembre en page 5.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Air 14 le clip