histoire

Une pomme me ferait plaisir, on n’en a pas à Bellechasse

Pierre Köstinger 13.06.2019 06:01

C’est une page bien sombre de notre histoire sur laquelle travaille depuis quatre ans une commission indépendante d’experts (CIE) instituée par le Conseil fédéral: l’internement dit «administratif» de personnes en établissements fermés. Autorisées jusqu’en 1981, ces mesures étaient généralement prononcées par des autorités administratives, sans procédures judiciaires, à l’encontre de personnes n’ayant commis aucune infraction.
Il s’agissait, pour les autorités, de protéger la société de personnes aux comportements qu’elles jugeaient problématiques: adolescents rebelles, assistés, personnes souffrant d’alcoolisme ou au chômage, mères célibataires ou encore prostituées. La plupart étaient issues de milieux économiquement et socialement défavorisés. Des dizaines de milliers de personnes ont ainsi été enfermées en Suisse entre le milieu du XIXe siècle et 1981. (...)

  • Suite dans notre édition de la semaine.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...