Pole sport

Une pionnière qui a déjà placé la barre très haut

Alain Schafer 17.05.2018 08:44

Noémie Arifi est un spécimen encore rare dans la Broye. Elle sera la seule régionale à participer aux championnats suisses de pole sports ce week-end à Lausanne. Un baptême du feu planifié après seulement une année d’activité dans une discipline pourtant très exigeante. Pour rassurer les néophytes, la Corçalline avait des prédispositions athlétiques, elle qui a longtemps suivi la rude école du cirque. Les qualités requises pour y briller lui ont tout de suite plu: «Beaucoup de courage, de la rigueur, de la persévérance et du perfectionnisme, des qualités que j’avais déjà développées, mais il a fallu ajouter quand même une bonne dose de discipline», sourit-elle. A 17 ans, Noémie possède un corps sculpté qui lui permet de tenir le programme imposé de 4 minutes qu’elle devra présenter à Lausanne, avec 11 figures régies par un code de points particulièrement pointilleux.
Le moindre poignet plié, un mauvais angle, la perte de contact avec la barre, une imprécision ou une glissade et ce seront des réductions rédhibitoires dans la note finale, sans oublier le facteur fatigue. «Quatre mois d’entraînements intensifs pour quatre minutes de compétition», glisse la jeune athlète.

Sujet complet à découvrir dans notre édition de la semaine

Journal de Morges
  dernière vidéo
Estavayer-le-Lac
Lac de Neuchâtel gelé - Estavayer-le-Lac