conseil communal

On se prend les pieds dans le tapis du Café du Marché

Rémy Gilliand 21.02.2019 06:01

«Malgré certains avis défavorables, nous n’allons pas retirer ce préavis et nous en débattrons ce soir», avisait le municipal André Bersier, mercredi matin à 8 h. La matinée portant conseil, à 12 h 30 ce même mercredi, le même municipal informait la rédaction qu'au final la Municipalité allait certainement retirer ce point de l'ordre du jour. Mais malheureusement, notre délai de bouclage était dépassé et le journal déjà sous presse.

On rappellera que la Municipalité demande un crédit de 2,6 millions de francs pour une mise aux normes de l’établissement qui pourrait compter 60 places, une grande véranda et un ascenseur en façade pour relier la place du Marché à la place Paray-le-Monial. La semaine dernière, la Municipalité a envoyé le dossier complet aux élus et à la presse. Le paquet compte un rapport majoritaire de la commission des finances, ainsi qu’un rapport minoritaire. Quant à la commission chargée de l’étude du préavis, elle émet un avis largement négatif (4 voix contre et deux membres ayant un avis mitigé).

Selon nos informations, la Municipalité craint un référendum du PSIP en cas de vote positif de l'organe délibérant. "Nous souhaitons prendre le temps d'une plus large consultation, mais nous n'abandonnons pas ce projet", réagit la syndique Christelle Luisier Brodard.

Le Marché, c’est un peu le cadeau empoisonné de cette législature. Acheté en 2009, pour moins d’un million et rénové en 2014 pour 660 000 francs. «Nous n’avons pas tellement d’autres solutions pour valoriser ce bâtiment. Il est à nous et c’est une nette plus-value pour le futur centre historique», plaidait mardi matin André Bersier. Affaire à suivre... (rg)

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...