gymnastique rythmique

Pionnières dans le canton de Fribourg

Alain Schafer 15.03.2018 06:15

Une vingtaine de filles âgées entre 4 et 11 ans s’activent dans la salle polyvalente de Gletterens, ce vendredi soir. Mais ce qu’elles font ne ressemble ni à des agrès, ni à de la gymnastique artistique. Les rubans qu’elles manient avec grâce et légèreté mettent vite fin au mystère: ce sont bien les gestes caractéristiques de la gymnastique rythmique (GR). Une discipline restée longtemps absente du programme de formation proposé par les sociétés de gym dans le canton de Fribourg.

Une très longue attente
Il est en effet assez fou de penser que les aspirantes fribourgeoises auront dû attendre 2018 pour voir une société lancer sa section en sport élite. C’est la Gym Saint-Aubin qui a endossé ce rôle de pionnière en créant un groupe le 8 janvier dernier. Celui-ci compte déjà une vingtaine de filles pour sept monitrices, issues pour la plupart de la GR Neuchâtel. Toutes d’anciennes gymnastes passionnées. «Il était impossible pour nous d’abandonner ce sport qu’on aime tant. Nous tenions absolument à continuer de l’enseigner et profiter de l’opportunité de transmettre notre passion dans le canton de Fribourg», souligne Yasmina Humbert, responsable de la section et monitrice depuis vingt ans.

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine

Journal de Morges
  dernière vidéo
Estavayer-le-Lac
Lac de Neuchâtel gelé - Estavayer-le-Lac