asile

Pas de nouveau centre de requérants d’asile à Moudon

Danièle Pittet 28.06.2018 15:05

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Arial; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536859905 -1073711037 9 0 511 0;} @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1107305727 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073786111 1 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Calibri; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:Calibri; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;} @page WordSection1 {size:595.0pt 842.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

La planification romande pour l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’asile du 1er mars 2019 est finalisée. Le 4e quatrième centre sera accueilli par Vallorbe. Les parties, commune, canton de Vaud et Confédération ont signé un accord. Cet épilogue sort de facto la place d’armes de Valacrêt de la planification pour cette étape. Evidemment, l’avenir de Valacrêt demeure en suspens, puisqu’aucune nouvelle affectation ne se dessine pour l’heure. Il semblerait d’ailleurs que l’armée soit de moins en moins pressée de quitter Moudon, le transfert sur Chamblon se révélant être onéreux.

Rappelons que l’idée de créer un centre de requétants d’asile à Valacrêt avait soulevé un tollé à son annonce. Les autorités communales de Moudon et de Syens s’y sont opposées d’emblée et n’ont pas ménagé leur peine pour parvenir à se faire entendre de la Confédération s’entourant de spécialistes en développement du territoire et en communication notamment. Les Broyards ont aussi pu compter sur le soutien du canton de Vaud par la voix de Philippe Leuba qui lui aussi a œuvré sans relâche pour parvenir à convaincre la Confédération de renoncer à une implantation moudonnoise. Pour terminer, soulignons que Moudon doit une fière chandelle à Vallorbe qui a accepté de remonter dans le bateau. C’est ainsi que les quatre centre romands accueilleront 1’280 places d’hébergement, réparties dans les cantons de Neuchâtel (Boudry), de Fribourg (Chevrilles), de Genève (Grand-Saconnex) et de Vaud (Vallorbe).

 

DAP - La Broye Hebdo

 

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...