Election complémentaire

Les Verts laissent les socialistes face à leur destin

Rémy Gilliand 08.03.2018 10:37

L'ambiance du second tour est désormais connue. Les partis politiques fribourgeois vont se regarder en chiens de faïence jusqu'au 25 avril. Les partis ont donné leurs mots d'ordre. Si le PDC et l'UDC s'entendent à rouler pour le PLR Didier Castella, moyennant quelques conditions pour l'UDC, Les Verts sont beaucoup plus nuancés. Réunis mercredi soir, ils ont analysé dans le détail les résultats du 1er tour de dimanche dernier. Ils félicitent la Broyarde Sylvie Bonvin-Sansonnens pour son brillant résultat, "qui confirme combien sa candidature était légitime pour rassembler les électeurs de la gauche plurielle et bien au-delà."

Par contre, ils regrettent que le Parti socialiste fribourgeois ait cru nécessaire de faire cavalier seul. "Indépendamment de la volonté des Verts, l'alliance de gauche qui a été porteuse du succès par le passé n'a pas été reconduite. Dans ces conditions, il appartient à Valérie Piller Carrard, elle-même, de rassembler une majorité d'électeurs derrière sa personne et d'éviter l'élection de Didier Castella", précisent les Verts dans un communiqué daté du 8 mars 2018.

Le ton est donc donné pour le second tour du 25 mars.

(rg/photo Charly Rappo/La Liberté)

Journal de Morges
  dernière vidéo
Estavayer-le-Lac
Lac de Neuchâtel gelé - Estavayer-le-Lac