routes

Les ralentisseurs ne font pas que des heureux

Philippe Causse 25.07.2019 06:01

Les villages broyards s’urbanisent et ce surcroît de population entraîne invariablement une augmentation du trafic routier avec les excès qui en découlent. Que ce soit sur le canton de Fribourg ou le canton de Vaud, la réplique sécuritaire est de rendre les conditions de circulation difficiles pour ralentir les véhicules, en créant par exemple des zones 30 sur des tronçons de route où les activités des riverains sont privilégiées par rapport au trafic de passage. Les agriculteurs sont les premiers à en pâtir, ayant de plus en plus de mal à emprunter certains axes devenus de véritables obstacles pour leurs engins agricoles. Des questions légitimes se posent sur la sécurité des piétons le long de certaines voies réaménagées à l’aide de trottoirs franchissables ou sur l’étroitesse de certains giratoires devenus de véritables exercices de précision.

  • A lire dans notre édition de la semaine.


Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...