anniversaire

Les hameaux font la fête

Pierre Köstinger 02.08.2018 06:01

«C’est une belle occasion pour se retrouver!» Lundi soir, Philippe Savary tirait un bilan très positif du premier week-end de fête du 500e anniversaire de la Régie des forêts des hameaux de Payerne, une institution qui tire son origine du droit de bois octroyé par l’Abbaye de Payerne en 1518 aux habitants de Corges, Vers-chez-Perrin, Vers-chez-Savary et Etrabloz. «Un expatrié des hameaux est par exemple venu de France spécialement pour la fête», poursuit le président de la Régie.
Les festivités ont été lancées vendredi dernier à Vers-chez-Perrin, avec l’allumage d’une meule à charbon, conçue et surveillée par le forestier Dominique Paccaud. La soirée s’est ensuite poursuivie par des concerts sous un magnifique ciel étoilé. Le samedi a en revanche connu une météo pluvieuse, mais le public a tout de même déambulé entre les stands du marché artisanal.
Le chœur de la Chanson des Hameaux, qui chapeautait cette journée, a entonné plusieurs chants. Le P’tit Chœur des Hameaux, l’Echo de la Baumaz et le Chœur d’hommes de Corcelles/Payerne ont également chanté quelques pièces. L’après-midi, un épicéa a été abattu et débardé à l’ancienne. Le dimanche a été la journée officielle tandis que la soirée du lundi était organisée par l’équipe du Tirage, les «Vieux de la vieille». A noter que les festivités d’hier, mercredi 1er août, en présence du conseiller fédéral Guy Parmelin, feront l’objet d’un compte rendu dans notre édition de jeudi prochain. Au niveau de l’affluence, les organisateurs, qui tablaient sur une moyenne de 400 personnes par soir, se disent pour l’instant satisfaits.
Les festivités se poursuivent jusqu’à samedi. Après le repas des travailleurs ce jeudi soir, suivi d’une soirée ouverte à tous avec animation musicale et restauration, la journée de vendredi sera organisée par la société de tir La Campagnarde avec, au programme, l’ouverture de la meule. Celle-ci devrait produire environ 1500 kilos de charbon qui seront vendus le lendemain, dès 10 h.
Le samedi sera aussi consacré aux méthodes actuelles de travail en forêt avec, à 10 h 30, l’abattage d’un arbre sur une voiture pour mieux sensibiliser le public à ce genre d’impact. Lors de ce dernier jour de fête, organisé par le groupe des Brandons Les Gougans bleus, la fontaine en bois creusée pour l’occasion sera misée à 11 h 45.

  • Reportage illustré dans notre édition de la semaine.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...