Conseil communal

Le menu était copieux et les sujets variés avec, en point d’orgue, le parcage

Nathalie Helfer 22.02.2018 16:31

Quatre préavis au programme de la soirée du 15 février avec: les places de parc, les archives, une nouvelle école primaire et la nouvelle politique des festivals. Seul le plan directeur du stationnement a généré quelques discussions. Notamment au sujet des places de parc du centre, dont l’accessibilité, pour les clients des commerçants, est réduite durant les manifestations estivales. Le ton était donné dès le début de la soirée avec la lecture, par le président du Conseil, Tony Ruano, d’une lettre de quatre commerçantes écrivant «subir le courroux de leurs clients» et demandant que des macarons soient à disposition de ceux-ci. Le conseiller communal membre du Rassemblement avenchois, David Galley, a, quant à lui, estimé que les mesures proposées dans le plan directeur du stationnement n’étaient pas contraignantes. Il a dès lors demandé la non-entrée en matière, assortie d’une demande à l’exécutif de revenir avec des mesures concrètes. Il n’a pas été suivi. Juste avant que le plan directeur ne soit accepté, la syndique a relevé: «Soit vous validez l’entrée en matière de ce plan et vous regardez devant vous, ou vous restez sur place.» Le message a été entendu puisque le document, qui donne une vision globale du territoire et des divers acteurs qui l’occupent, a été accepté à la majorité. Détails sur les quatre préavis dans notre édition du 23 février.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Estavayer-le-Lac
Lac de Neuchâtel gelé - Estavayer-le-Lac