Immersion

Le jet furtif de tous les superlatifs

Rémy Gilliand 13.06.2019 06:01

Si l’avion proposé par l’Oncle Sam est furtif, la présentation le fut moins, vendredi sur la base aérienne. Alors que les précédents constructeurs, McDonnell Douglas avec son Super Hornet (aussi américain), Dassault et son Rafale, ou Airbus avec l’Eurofighter, sont venus avec deux avions, Lockheed Martin a débarqué avec 4 appareils. Et la particularité, c’est qu’ils sont tous monoplaces. Les pilotes des Forces aériennes suisses devront, cette fois-ci, suivre tout ceci par écrans interposés et faire confiance aux vendeurs. C’est un peu comme si vous alliez chez votre garagiste: «Fais-moi confiance, c’est la meilleure bagnole que tu puisses acheter.» (...)

  • Suite en images dans notre édition de la semaine.


Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...