Renaturation

La Broye est libre de couler à sa guise

Nathalie Helfer 08.02.2018 06:02

A Salavaux, le bras artificiel de la Broye, qui la contraignait à suivre un tracé défini par l’homme depuis plus d’un siècle, a été définitivement fermé. Il était 15h30, jeudi passé, quand la Broye canalisée a été obturée pour la contraindre à suivre son chemin naturel. Désormais, place est refaite au bras historique de la rivière sur une longueur de 400 mètres. Pour créer ce premier mètre de bouchon, 1000 m3 de sable ont été nécessaires. Au total 25 000 m3 de sable seront réutilisés pour obturer totalement l’ancien tracé, d’une longueur de 200 mètres qui se jetait jadis dans le lac de Morat. Claude-Alain Davoli, voyer des eaux de la Direction générale de l’environnement de l’Etat de Vaud et secrétaire de l’entreprise de correction fluviale qui dirige les travaux, relève: «Les travaux liés à cette renaturation sont très particuliers car ils concernent une embouchure dont le site figure à l’inventaire fédéral des zones alluviales d’importance nationale et touchent une réserve protégée pour les oiseaux d’eau d’importances nationale et internationale. C’est un véritable lieu clé de la biodiversité nécessaire à de nombreuses espèces cibles à protéger.»... la suite en page 3 dans notre édition du 8 février.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Imagin air