Broye

L’or des Incas s’enracine dans la Broye

Ludmila Glisovic 25.07.2018 16:46

Jolie performance pour les agriculteurs broyards qui se sont lancés dans la culture du quinoa. En seulement deux ans, ils ont fait de la Broye la première zone de production de cette pseudocéréale originaire d’Amérique latine qu’on appelle, entre autres noms, l’or des Incas.
Ainsi, sur les quelque 40 hectares de champs que compte la Suisse romande, une trentaine a été plantée par eux. Reste que la Suisse importe environ 1000 tonnes de quinoa, alors que la production locale s’est élevée, en 2017, à 52 tonnes.
C’est le Moudonnois Michel Richardet qui a été le premier à le cultiver, il y a seulement trois ans. Il a été rapidement rejoint par d’autres et aujourd’hui, ils sont près d’une vingtaine dans la région.

Sujet complet dans l'édition de la semaine

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...