dressage

Kuki Schaerer, la cavalière qui maîtrise tous les terrains

Alain Schafer 06.06.2019 06:00

Le décor grandiose de la cour intérieur du Haras national à Avenches, le théâtre privilégié pour permettre aux cavalières et cavaliers de s’exprimer avec leurs montures. Sous l’œil curieux des cigognes dont les nids surplombent les deux rectangles de compétition. Un autre spécimen a fait depuis longtemps son nid dans le monde de l’équitation, Kuki Schaerer. «Kuki» en allemand ou «coucou» en français, un surnom qui lui est resté de son enfance passée à Gstaad. «Celle qui me gardait à l’époque m’avait appelée comme ça parce que j’étais continuellement en train d’observer et de regarder partout, j’étais toujours déconcentrée», rigole-t-elle. De quoi oublier presque son prénom d’origine, Alexandra. Tout le monde la connaît dans le milieu car la cavalière de Portalban est une véritable polyvalente. Saut, dressage, cross ou élevage de jeunes chevaux, elle touche à tout, pourvu que ce soit sur une selle.

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine



Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...