développement

Fribourg renonce à son Centre de stockage à Domdidier et privilégie le potentiel d'emploi

Réd. 03.10.2018 16:43

Après une pesée des intérêts, le Conseil d’Etat a décidé de renoncer au terrain qu’il comptait acquérir pour la construction du Centre de stockage interinstitutionnel cantonal à un emplacement qui aurait pu remettre en question la nouvelle stratégie de Wago SA. Après avoir renoncé au printemps 2017, pour des raisons de sous-évaluation importante de la portance et des coûts, à un projet de halle de stockage interinstitutionnelle à Schmitten, le Conseil d’Etat avait trouvé pour son projet un terrain dans la commune de Domdidier. Un premier contact avec le directeur de l’entreprise Wago SA, sise en face du terrain prévu pour la halle SIC, avait permis de conclure à la compatibilité entre les projets de développement de l’entreprise et la construction de la halle de l’Etat. Suite à un changement de stratégie de l’entreprise au début de l’été, qui implique un besoin en terrains plus important, le Conseil d’Etat a procédé à une pesée des intérêts entre les emplois promis par l’entreprise et le retard qu’un renoncement à Domdidier implique pour son projet de halle et pour les travaux de rénovation de la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU). Une séance entre une délégation du Conseil d’Etat et les responsables de l’entreprise tenue le 13 septembre a permis de confirmer que l’entreprise Wago envisage de créer plusieurs centaines d’emplois sur son site de Domdidier d’ici dix ans au plus.
Dans ce contexte, le Conseil d’Etat a décidé en sa séance du 2 octobre 2018 de renoncer à l’achat de la parcelle prévue pour la construction de la halle SIC à Domdidier, de révoquer la décision d’adjudication pour la construction de la halle et d’interrompre la procédure de marché public idoine. Il a par ailleurs chargé sa délégation ad hoc de lui soumettre dans les meilleurs délais une proposition pour la poursuite du projet d’un Centre de stockage interinstitutionnel cantonal. Dans la mesure où cette décision engendrera des retards encore indéterminés sur le projet SIC et par déduction sur les travaux de la rénovation de la BCU, des lieux de stockage intermédiaires seront prévus pour le cas où la situation de la BCU l’exigerait.

(com./rg - photo Rémy Gilliand)

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...