patrimoine

Des cures qui cherchent preneurs

Pierre Köstinger 07.02.2019 06:01

Des cures qui cherchent preneurs
Elles font partie du paysage campagnard vaudois, ces anciennes cures, avec leurs volets à chevrons vert et blanc. Propriétaire de ces bâtiments classés, héritages de la conquête bernoise et de l’arrivée de la Réforme au XVIe siècle (lire ci-contre), l’Etat prévoit de se séparer de vingt d’entre elles. Cinq de ces bâtisses se trouvent dans la Broye. Il s’agit de celles de Combremont-le-Grand, Chesalles-sur-Moudon, Constantine, Cotterd-Bellerive et Faoug.
Entre 2006 et 2012, le canton avait déjà vendu dix-huit cures pour près de 16 millions de francs. Cette fois-ci, il s’agit de bâtiments à valeur patrimoniale et les estimations quant à leur valeur sont en cours, explique Philippe Pont, chef de la Direction générale des immeubles et du patrimoine (DGIP).

  • Suite et plus d'infos dans notre édition de la semaine.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...