Comptoir

Chaleureux petits comptoirs

Rémy Gilliand 01.11.2018 06:03

«Réunir ces deux «clans» est un grand honneur pour nous», a lancé en guise d’ouverture de comptoir le dynamique président Julien Guignard. Quand il parle de «clans», il évoque la légendaire séparation qu’il y a entre le Vully vaudois, d’une part et le Vully fribourgeois. Pour ce 8e Comptoir du Vully-Avenches, le 5e depuis sa relance en 2010, le comité a convié les voisins de la commune de Mont-Vully. «Nous avons une plate-forme d’exception dans un endroit magnifique. Et heureusement, les clans n’existent plus, c’est uniquement pour la parade», a plaidé Julien Guignard pour ce grand rendez-vous bisannuel, lors de l’ouverture officielle jeudi.

«C’est un honneur de participer à ce comptoir. Il est réconfortant de voir un tel enthousiasme, a contrario de grandes manifestations qui périclitent, a lancé le syndic de Mont-Vully Pierre-André Burnier. Nous avons le même lac, le même langage, le même vin, le même environnement et presque les mêmes gâteaux du Vully et nous sommes d’abord Vulliérains. Nous avons même Mur que nous nous partageons», a-t-il poursuivi avec entrain et esprit. «Par contre, nous devons être la commune qui a le plus de délinquants puisque nous comptons la prison de Bellechasse et un bout de celle de Witzwil», a-t-il encore plaisanté.

Et sa commune, forte d’environ 4000 habitants et 8 villages, s’est montrée sur un magnifique stand à l’entrée de la halle d’exposition. Son homologue vaudois, Blaise Clerc, syndic de Vully-les-Lacs, s’est plu à relever la belle représentation du tissu économique régional. «C’est la preuve que l’économie marche chez nous.»

 

  • Suite et plus d'infos dans notre édition de la semaine.

 

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...