Conseil communal

Budget déficitaire accepté à Lucens

Jean Delacrétaz 21.12.2017 06:12

La dernière séance de l’année du Conseil communal de Lucens a débuté par un moment d’émotion. La présidente Alexandra Marlétaz a demandé aux conseillers de respecter une minute de silence en l’honneur de Brahim Badir, huissier communal durant de longues années, décédé en début de semaine. Le gros morceau de la séance était le budget 2018, largement déficitaire. La Municipalité avait préparé un préavis bien étayé et explicite pour justifier le déficit prévu d’environ 600 000 francs. Lors de la préparation du budget, les retours de la péréquation 2017 n’étaient pas encore tous connus, et en fonction de ces incertitudes il se veut prudent. La Municipalité a cherché à limiter les dépenses superflues et celles du personnel de l’administration. Les taxes d’élimination des déchets, de distribution et d’épuration des eaux ne seront pas modifiées en 2018. Quant à Claude Gobet s’est inquiété de la vitesse excessive des voitures sur la route d’Yvonand et il a demandé à la Municipalité d’étudier la pose éventuelle de ralentisseurs. Pour plus de détails voir en page 13 dans notre édition du jeudi 21 décembre. 

Journal de Morges
  dernière vidéo
En piste