Premier vol réussi pour SolarStratos

expérimental

"On espère le soleil", lançait Raphaël Domjan, à 7 h 30, dans le hangar de son avion expérimental SolarStratos, situé sur l'Aéropôle I à Payerne. "Est-ce que la théorie va rejoindre la réalité", disait-il peu avant que le pilote d'essai Damien Hischier prenne place dans le modeste cockpit du frêle avion.

Peu avant 8 h, SolarStratos a pris son premier envol, telle une fleur devant un parterre de journalistes et photographes et l'équipe de SolarStratos, ainsi que Bertrand Piccard, de SolarImpulse et Nicolas Bideau, de Présence Suisse, entre autres personnalités. Pierre-André Arm, directeur de la COREB et Jean-Louis Guillet, patron de Soleol à Estavayer-le-Lac et partenaire de l'aventure affichaient leur plus grand sourire. Un tour de piste et quelque 8 minutes plus tard, l'avion se posait sous les applaudissements de l'assistance.

Première réussie donc pour cet avion. Et il rappelle les grands moments vécus avec la précédente aventure solaire broyarde avec SolarImpulse.

"C'est beaucoup de bonheur d'avoir réussi cette première étape vers la stratosphère, même si le chemin sera encore long" a réagi l'initiateur du projet au terme de ce premier envol. On rappellera que le record d'altitude pour un avion solaire est de 9420 m (SolarImpulse). Le but est de battre celui-ci d'ici la fin 2017.

  • Aventure à suivre dans notre prochain édition.
Rémy Gilliand 

Edition No 21       ven 26.05.2017